Eugène Canseliet

Colloque 4-5 Decembre 1999. Paris.
Archimed Diffusion, BP 7 - 95620 Parmain, France.
email : canseliet@contrepoints.com


Eugène Canseliet 1899-1982

"Une voie alchimique au XXème siècle"

"Comment faire du neuf avec de l'ancien ? " ou comment concilier ce qui est au-delà de tous les Ages - qu'ils soient d'Or ou de Fer - avec les époques d'un monde forcément vouées à l'at trait du nouveau aussi brillant qu'éphémère ? Comment susciter autour de la Tradition un intérêt renouvelé à son message qui ne soit ni l'enthousiasme des inconditionnels d'une ère à jamais révolue, ni la curiosité passéiste des amateurs nostalgiques d'une culture considérée sÎulement en raison de son attrait exotique ?

De cette adéquation qui s'apparente en tous points à la résolution du fameux problème de la quadrature du cercle, Eugène Canseliet a pour tant su nous apporter un début de réponse à l'image de sa vie et c'est à cette vie dédiée à la Sainte Science qu'un hommage solennel sera rendu pendant deux jours, le 4 et 5 Décembre 1999 à la Sorbonne.

A la croisée de deux siècles [1899-1999] déterminants par la considérable accélération des techniques déployées par les progrès d'une Science qui manqua parfois singulièrement de conscience, Eugène Canseliet fut en revanche d'une rare lucidité et reste à cet égard un obserur privilégié

1) par son oeuvre littéraire reconnue officiellement et dont la renommée ne cesse depuis de croître pour susciter thèses et études de plus en plus nombreuses autour des thèmes clefs de la "langue des oiseaux" cet «au-delà des grammaires» déjà annoncé par son ami Philéas Lebesgue - et de celui du commentaire de texte des classiques de l'Alchimie revu et corrigé à la lumière des écoles du surréalisme, de l'analyse guenonienne sans oublier l'influence de Paul Le Cour sur une possible re-lecture atlantéenne des textes fondateurs de l'alchimie.

2) par sa démarche pédagogique constante et sane prosélytisme aucun auprès de ceux qui devaient former le cercle restreint des disciples, que ce soit dans le cadre des conférences d'Atlantis ou sur la voie sèche de l'Art au travers de ses contributions à la revue «La Tourbe des Philosophes» : de nombreuses clés furent alors données à ceux qui se sentaient suffisarriment aptes à labourer sur les traces du Maître de Savignies (Oise).

3) enfin par sa contribution directe ou indirecte à ce qui sera sans doute l'une des plus grandes énigmes du XXème siècle: l'Adepte Fulcanelli. Sans doute trouvera t-on là l'explication de cette citation des Demeures Philosophales que n'aurait pas rejetée André Breton:

"à l'impossible du réel je prends acte pour affirmer le possible du merveilleux"...

Tous ces points feront l'objet des débats consacrés à la figure dominante de l'Alchimie française du XXème siècle afin qu'il soit dit que si lui-même entendait cabalistiquement dans son nom le "Quand sel y est !" avec une pointe d'humour "cum granum salis" on peut aussi y entendre son autre étymologie belge de "Canchelier" directement issue de "Canceler' ou encore cancelliari dont la signification est stricto sensu celle d'un huissier garde-dusceau : ce colloque sera donc aussi l'occasion d'entrouvrir un peu ce qui y était jusqu'alors scellé et préservé par la noble empreinte de son gardien pour que soit enfin reconnue "l'Hermétique Vérité" du Maître de l'Alchimie française.